Rechercher

Motivation, où te caches-tu?

Dernière mise à jour : 7 sept.

La motivation, c’est la volonté d’agir pour atteindre un but, malgré les efforts requis. Faut-il être motivé pour réussir? À première vue, on pourrait penser que oui. Plusieurs élèves nomment que c’est le manque de motivation qui fait augmenter leur taux d’absentéisme et qui fait qu’ils n’avancent pas suffisamment dans leurs matières. Tu as déjà tenu à peu près le même discours? Alors cet article est pour toi!


L’étude de la motivation

Il est facile de croire que la détermination est un prérequis à la réussite, que ce sont les plus motivés qui arrivent à atteindre leurs objectifs. En fait, les scientifiques de l’éducation nous apprennent que c’est un peu le contraire! Ce serait plutôt la réussite qui provoque la motivation.

Plus tu réussis, plus ta motivation augmente, et plus tu auras tendance à travailler pour continuer de réussir. À l’inverse, moins tu vis de succès et moins ton cerveau a envie de fournir les efforts. Alors, si tu attends que la motivation te tombe dessus par magie pour être plus présent en classe et étudier pour atteindre tes objectifs scolaires, il faut absolument que tu changes de stratégie!



La motivation et ton cerveau

L’important, c’est d’abord de comprendre comment les systèmes de la motivation fonctionnent dans ton cerveau et comment tu peux les exploiter pour favoriser ta réussite.

Steve Masson, un professeur-chercheur à l’Université du Québec à Montréal, l’explique super bien dans un webinaire qui s’appelle Comprendre le cerveau pour favoriser la motivation. Il explique que pour fournir des efforts, le cerveau calcul d’abord les coûts-bénéfices, c’est-à-dire qu’il examine ce que ça va lui coûter en termes d’efforts par rapport à ce que ça va lui apporter comme bénéfices (amélioration, réussite, avancement, obtention d’un diplôme, etc.).


Si le cerveau décide de s’activer et de mettre les efforts nécessaires, c’est parce qu’il pense que le résultat lui procurera quelque chose de gratifiant. N’hésite pas à te récompenser pour t’encourager à continuer à apprendre!


Un état d’esprit positif

Deux idées sont fondamentales pour t’aider à développer ta motivation. D’abord, ton état d’esprit! Tu dois développer un état d’esprit dynamique. Concrètement, tu dois croire que tu peux t’améliorer. À l’inverse, un état d’esprit fixe (pessimiste), c’est-à-dire qui ne croit pas en son potentiel de perfectionnement, risque d’avoir beaucoup de difficulté à motiver sa motivation!


Tu dois absolument comprendre que ton cerveau bénéficie de ce qu’on appelle la neuroplasticité. Ce mot à l’allure scientifique veut dire que ton cerveau (neuro) est comme de la plasticine (pâte à modeler) et que tu peux le modeler selon tes pensées. Plus tu te crois incapable d’y arriver, plus ton cerveau en sera convaincu. Plus tu te répètes que tu peux y arriver, plus c’est exactement ce qui se produira. Dis-le tous les jours « je suis capable! », « je peux m’améliorer! ». Ça a l’air étrange, mais ça marche, c’est prouvé! Écris-le en fond d’écran de ton ordi et de ton cellulaire, colle un petit Post-it sur ton rétroviseur de voiture. L’important, c’est de te persuader que tu as les capacités pour t’améliorer. Ce n’est pas sa faute si ton cerveau l’a oublié, mais c’est important de le lui rappeler!


Rétroaction favorable

La deuxième idée importante, c’est que pour augmenter ta motivation, ton cerveau a besoin de rétroaction positive et tout ce qui peut te permettre de constater que tes efforts sont payants. Un mot d’encouragement de ton enseignant, une correction de fin de chapitre où tu réalises que tu as eu plusieurs bonnes réponses ou encore un examen réussi sont des rétroactions positives. Ces dernières amèneront à ton cerveau de la dopamine, une hormone qui amène un sentiment de plaisir et de satisfaction. Plus ton cerveau en aura, plus il voudra répéter l’expérience et continuer d’y mettre l’huile de coude nécessaire! C’est pour ça que les jeux vidéo sont si motivants, parce qu’ils sont remplis de systèmes de rétroaction positive comme des points et des récompenses qui amènent de la dopamine à ton cerveau.


Rappelle-toi que la motivation vient dans l’action, en provoquant les réussites, aussi petites soient-elles. N’attends pas d’être motivé pour fréquenter davantage le Centre. Au contraire, viens plus souvent pour y vivre des réussites et augmenter ta motivation. Tu peux toujours en parler avec tes enseignants, les intervenants de ton Centre et même la direction. Toute l’équipe est là pour t’aider à concrétiser ton succès!